Episode 8 – Il était une fois, Djiby…

Bienvenue dans ce nouvel épisode de Mamadou et Bineta, les conteurs de belles histoires. Aujourd’hui, nous allons vous conter une très belle histoire, pleine d’ambition et d’espoir. C’est celle de Djiby, 11 ans. Djiby aime le sport, l’école, sa ville de Saint-Ouen, ses 7 frères et sœurs, ses neveux et nièces pour qui il veut être un exemple.

Du haut de ses 11 ans, Djiby m’a beaucoup impressionné par sa maturité. Il a évoqué les rapports entre les policiers et les jeunes, voires meme très jeunes, dans les quartiers populaires. Il m’a parlé de ses rêves et de vision de lui dans 15 à 20 ans ! Je suis sortie de cet échange pleine de fierté et d’admiration pour ce jeune garçon.

Allez c’est parti, on vous souhaite une excellente écoute de ce nouvel épisode. N’hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé en nous laissant vos commentaires sur le site, ou notre compte instagram ou encore sur les plateformes où le podcast est disponible : itunes, spotify et soundcloud.

Icone Podcast version3

Bonne écoute !

 

 

Episode 6 – Il était une fois Ali…

Dans cet épisode, nous allons à la rencontre d’Ali, créateur du restaurant halal French Touch. Au début de sa carrière, Ali a travaillé pour un cabinet de conseil très connu dans le domaine de l’informatique. Animé par l’aventure, il a investi ses économies dans l’achat d’une pizzeria, et il monte là sa première affaire. Quelques années plus tard, il lance sa 3e société, il s’agit de French Touch, un super resto basé à Courbevoie. Quand il parle de sa cuisine, c’est avec beaucoup de passion.

Il nous raconte comment le sport a été un moteur dans sa vie, comment l’état d’esprit de sportif de haut niveau lui a permis d’encaisser la pression et de faire son bout de chemin. Conversation fort intéressante et très motivante.

On a écouté Ali avec beaucoup de plaisir et d’admiration, il est bon d’avoir des modèles aussi courageux. Merci Ali pour ta contribution !

cropped-icone-podcast-version3

Bonne écoute.

Références citées dans l’épisode : Marwan Muhammad, Idriss Aberkane.

A très bientôt

Mamadou et Bineta